Représentant la part principale des dépenses liées à l'entretien et à la nourriture des chevaux, la paille ou les copeaux de bois (ripe) et le foin peuvent être économisés un peu chaque jour pour au bout du compte diminuer le montant des dépenses de fonctionnement.

-La paille: utilisée comme litière dans les régions où les écuries sont ouvertes, la paille doit être de bonne qualité (non poussiéreuse et non moisie). Pour des raisons de baisse de coût, le conditionnement est fait en grosses balles, rondes ou rectangulaires. Les petites balles obligent à une manutention différente mais sont quelquefois préférées aux précédentes. Que ce soit pour des raisons de confort ou de propreté, les boxes doivent être paillés abondamment et un complément (1 part de grosse balle rectangulaire ou une petite botte pour un boxe 3mX3m) est ajouté chaque jour pour y garder une quantité constante. Les crottins et les tâches d'urine sont retirés ou déposés dans un coin du boxe (pour un curage fréquent) une ou deux fois par jour, quand l'organisation le permet et quand l'activité l'exige pour des raisons commerciales (accueil de clientèle) ou sanitaires (cheval blessé convalescent). Vouloir garder un boxe impeccable en le curant totalement chaque jour et en y mettant qu'une fine couche de paille est contre-productif à tous points de vue (sanitaire, temporel et économique). Le cheval risque alors de se coucher sur le dur, une trop grande partie de la journée sera consacrée à cette tâche répétitive et une quantité importante de litière sera souillée proportionnellement à la quantité totale présente dans le boxe.

-Les copeaux de bois (ripe): moins bon marché que la paille, leur conditionnement se fait en vrac (moins pratique de manutention) ou en sacs (plus onéreux). Les copeaux de bois sont utilisés pour la litière des chevaux sujets aux coliques et dans les écuries fermées car ils dégagent moins d'odeur que la paille quand ils sont souillés. Pour ce faire, ils doivent néanmoins être entretenus chaque jour, voire deux fois par jours. Par contre, comme celle-ci, la quantité de départ doit être assez conséquente pour une bonne efficacité. La litière doit être débarrassée des crottins et tâches d'urine avant d'être retournée en totalité pour éviter un compactage et une fermentation des copeaux humides qui se trouvent sur les bords des parois. Ils ne sont néanmoins pas jetés quand ils sont relativement propres et sèchent rapidement au contact de ceux qui sont ajoutés chaque jour ou tous les deux jours en fonction du cheval (1 brouette standard ou 1 sac pour un boxe 3mX3m). Dans ces conditions, une telle litière ne reste pas blanche mais fourni au cheval le confort. De plus, hors la quantité de base qui est importante (4 brouettes standard ou 6 sacs), le rapport propreté-prix est globalement plus intéressant qu'avec une litière trop peu conséquente.

 

-Le foin: de prix variable en fonction de la qualité, le foin est conditionné en grosses ou en petites balles. Le choix du format est fonction des commodités de stockage, de distribution et du nombre de chevaux: une balle entamée doit être consommée rapidement pour garder ses propriétés nutritionnelles. Bien qu'il puisse être donné à volonté, chaque cheval le consomme à son rythme, ce qui demande une distribution raisonnée quand notre but est d'éviter le gaspillage. Mieux vaut ajouter une part de foin en cours de journée à un cheval qui a fini la précédente que de jeter chaque jour le reste de la veille ou du repas précédent car ne il sera pas mangé après avoir été piétiné. L'idéal est de le placer sous la mangeoire pour inciter le cheval à l'y tremper.

L'aspect de la litière prend une place importante dès lors que nous travaillons avec des chevaux de clients, ou quand nos animaux sont offerts à une clientèle qui visite nos écuries. Dans le premier cas, notre mode de fonctionnement doit être clairement expliqué aux nouveaux propriétaires quand leur est faite la présentation des installations, dans le deuxième, la propreté est un signe extérieur qui joue en notre faveur au moment où se forge la première impression générale. 

Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement